Au moins trois quarts d’heure de files au départ des vols non Schengen à Brussels Airport

Les agents de la police aéroportuaire mènent des actions toute cette semaine de congé scolaire pour protester contre un manque d’effectifs et de moyens. Les contrôles de sécurité risquent de prendre davantage de temps.

Les agents de la police aéroportuaire ont poursuivi leur grève du zèle samedi matin mais l’impact vers 09h00 restait toutefois limité aux départs des vols non-Schengen. Les passagers concernés doivent compter au moins trois quarts d’heure d’attente au contrôle des passeports, a indiqué la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. Il n’y a pour le moment pas d’autre embarras causé aux arrivées ou à proximité des voies d’accès à l’aéroport.

Ce sont d’abord les arrivées en provenance de pays qui n’appartiennent pas à l’espace Schengen qui ont été touchées. “Les agents ont entamé leur action vers 07h15, à un moment où de nombreux vols arrivent simultanément. Des files se sont alors formées aux contrôles des passeports”, précise Mme Pierard.

Ces files se sont à présent résorbées. La vapeur s’est ensuite inversée et, vers 09h00, il fallait compter au moins trois quarts d’heure d’attente pour les vols non-Schengen au départ de Bruxelles. “Le nombre de box dédiés aux contrôles est limité et il y a beaucoup de familles, pour lesquelles on effectue un contrôle manuel des passeports, ce qui prend plus de temps”, explique la porte-parole.

56.000 voyageurs attendus

La situation ne devrait pas s’améliorer avant la fin de l’heure de pointe, soit vers 10h00 ou 10h30. Malgré le début des vacances de Carnaval, ce samedi est toutefois “une journée calme: on compte 30.000 passagers au départ et quelque 26.000 à l’arrivée, contre un total de 74.000 pour la journée de hier”, pointe Mme Pierard.

Les agents de la police aéroportuaire protestent contre un manque de personnel et du matériel défaillant. Leur grève du zèle consiste à respecter scrupuleusement les procédures prévues. L’action pourrait se poursuivre jusqu’au 1er mars inclus.

Source link

Grosse pression israélienne sur le carnaval d’Alost

Nez crochus, papillotes, sacs d’or: les caricatures de juifs orthodoxes ont déjà coûté au carnaval d’Alost sa place sur le liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco. L’édition 2020 se déroulera sous haute pression.

L’édition 2020 du carnaval d’Alost qui commence dimanche sera scrutée de toutes parts. En cause, l’émoi suscité par la médiatisation de la présence dans le cortège de l’édition 2019 de caricatures de juifs orthodoxes (nez crochus, papillotes, assis sur des sacs d’or).

Sous pression, notamment de l’Unesco, le bourgmestre de la ville Christoph D’Haese (N-VA) refusera d’interdire ce type de char. Et préférera renoncer aux honneurs de l’institution onusienne plutôt que de céder sur le droit “de se moquer de tout”.  

C’est l’une des marques de fabrique du carnaval alostois: rire de l’actualité avec un mauvais goût assumé. Une tradition qui se revendique de plus de 600 ans, devenue une aubaine médiatique, un nid à images choc qui draine aujourd’hui des dizaines de milliers de personnes.

Ce mardi l’ambassadeur d’Israël à Bruxelles Emmanuel Nashon mettait en garde: “Il serait fort dommage que ce qui se passe à Alost noircisse la réputation de la Belgique qui ne le mérite pas.” Des médias étrangers sont attendus en bord de cortège.

Ce jeudi, c’est le ministre israélien des Affaires étrangères Israel Katz qui a appelé via Twitter les autorités belges à interdire le carnaval d’Alost. “La Belgique, en tant que démocratie occidentale, devrait avoir honte d’autoriser un tel étalage antisémite vitriolique. J’appelle les autorités de ce pays à condamner et à interdire ce défilé haineux à Alost”, a-t-il tweeté.

“Pas d’infraction à la loi”

Antisémite, le carnaval d’Alost? “La présence de stéréotypes antisémites était indéniable. Mais nous n’avons pas relevé d’infraction à la loi parce qu’il n’y avait pas d’intention de racisme ou d’incitation à la haine”, note Patrick Charlier, codirecteur d’Unia (ex-centre pour l’égalité des chances) et auteur d’un rapport sur les faits de 2019. Notamment parce qu’on se trouvait dans un contexte de carnaval. Vu l’émoi suscité ces derniers mois, l’intention pourrait-elle être interprétée autrement? “Si l’an dernier, le carnaval d’Alost avait l’excuse de l’ignorance, il ne l’a plus”, estimait Emmanuel Nashon en marge des commémorations à Auschwitz. 




“Si l’an dernier, le carnaval d’Alost avait l’excuse de l’ignorance, il ne l’a plus.”

Emmanuel Nashon

Ambassadeur d’Israël en Belgique

La question de la représentation des minorités dans les fêtes traditionnelles reste délicate. On se souvient par exemple que lors de la polémique autour du Père Fouettard, Bart De Wever qualifiait la tradition de “respectable”, tandis qu’il estime que le char alostois était “indéfendable”. Patrick Charlier relève d’ailleurs que dans le cortège alostois, où défilent des centaines de groupes, on retrouve beaucoup plus de caricatures de personnes noires (“blackfaces”) que juives. Et que la tradition des “Voil Janet” peut heurter les personnes LGBTQ+.

Faut-il tout interdire? Pour Patrick Charlier, “il faut que ces festivités deviennent plus inclusives et évitent autant que possible les figures qui peuvent choquer.” Mais plusieurs carnavaliers ont annoncé leur intention d’en remettre une louche cette année.

Source link

5 reasons to visit Gascony with French Country Adventures | Advice & tips for living & working in France

PUBLISHED: 10:49 20 February 2020 | UPDATED: 10:53 20 February 2020

MAIN French Country Adventures organises out of the ordinary tours of gorgeous Gascony

MAIN French Country Adventures organises out of the ordinary tours of gorgeous Gascony

Archant

Do less, experience more with Sue Aran’s French Country Adventures’ small group tours in south-west France


Culture

Gascony is far enough off the beaten path to retain its identity, yet established enough to cater to travellers. Located south of the main autoroute linking Bordeaux to Toulouse, Gascony offers an intimate portrait of French rural life without the distraction of crowds. The only pauses in the region’s tranquility are the many summer festivals and year-round convivial farmers’ markets. Gascons themselves exude an uncomplicated, down-to-earth enthusiasm that is welcoming and contagious.

Gascony is famous for its many events and festivals. Pic: Colby ChesterGascony is famous for its many events and festivals. Pic: Colby Chester

Medieval Villages

Gascony was England’s first colony, its influence reflected in the historically rich fortified villages, ancient cathedrals, grand châteaux and beautiful gardens which are dotted around the region. Each village has preserved its own architectural identity, from the smallest round, fortified village of Fourcès to the arcaded village of Lupiac, birthplace of Charles de Bats de Castelmore, the famed Musketeer D’Artagnan.

A beautiful bridge in the medieval Gascon village of FourcesA beautiful bridge in the medieval Gascon village of Fources

Cuisine

Gascony is a culinary heartland of free-range poultry, goose and duck foie gras, confits, patés, garlic, tender asparagus, ripe tomatoes, sweet plums, and succulent melons, comprising a cornucopia of abundance. Its local gastronomy is authentically farm to table. Gascons believe good food, carefully prepared, is not a luxury, but a daily priority. In a place where food is worshipped it’s easy to find a delicious meal every day.

Wine

Gascony has been home to viticulture for almost 2,000 years. No longer under the shadow of Bordeaux, it is fast becoming a hot spot for producing some of the finest white, red, and rosé craft wines in France. Small, independent Domaines such as Pellehaut, Chirolet, Villa Dria and Uby, as well as the larger Côtes de Gascogne, Madiran and the very distinctive Pacherenc-du-Vic-Bilh, award winning appellations, have put Gascony back on the map.

Gascony is home to some fantastic vineyardsGascony is home to some fantastic vineyards

Armagnac

Produced in Gascony since the 14th century, Armagnac, France’s oldest brandy, is lusty yet remarkably elegant. Its grapes are grown in three distinct areas — Haut-Armagnac, Ténèze and Bas-Armagnac — and are distilled only once. Each domaine has its own unique recipe in contrast to its industrialized, twice distilled cousin, Cognac. No additives are permitted at any stage from grape to bottle, making it the most natural brandy in France.

The famous Gascon tipple, ArmagnacThe famous Gascon tipple, Armagnac

French Country Adventures offers exceptional adventures in the south of France for individuals and small groups.

To find out more, visit www.frenchcountryadventures.com or get in touch directly with founder Sue Aran…

By telephone: (Fr) 6 33 32 89 61

By email: sue@frenchcountryadventures.com

Source link

Métro de Stockholm: une galerie d’art souterraine

La plus longue galerie d’art du monde ne se trouve ni au Louvre, ni à l’Ermitage, ni au MET. Il faut plutôt emprunter un escalator et descendre dans les entrailles de la ville de Stockholm.

Trente-sept couronnes suédoises (3,5 euros environ): voilà ce qu’il faudra débourser pour déambuler dans le réseau complexe de lignes du Tunnelbana, le métro de la capitale suédoise. Souterraines, 94 des 100 stations du réseau de tunnels de 110 kilomètres, parfois appelé “la plus longue galerie d’art du monde”, ont été décorées de peintures, d’installations, de mosaïques et de sculptures de 150 artistes. On parle généralement de musée à ciel ouvert. Ici, c’est tout l’inverse.

“J’ai déjà eu l’occasion de photographier les métros de Munich, de Paris et de Londres, ainsi que les nouvelles stations d’Hambourg, mais je dois dire que les caves ‘brutes’ de Stockholm se démarquent indéniablement par leur diversité artistique individuelle et leurs couleurs”, avoue le jeune photographe David Altrath (24 ans), originaire de la région de la Rurh, en Allemagne.

“C’est lors d’un voyage jusqu’en Laponie, en passant par la Suède, que j’ai eu l’idée de cette série. J’étais curieux de découvrir ce que l’on appelle la plus longue galerie d’art du monde. Dans le monde de la photographie, le Tunnelbana est assez connu. Je me suis laissé emporter par l’exploration. Et je n’ai pas été déçu.”

Aucun graffiti

Armé de son équipement, il capture aux petites heures de la nuit les images de 12 stations en l’espace de deux jours. “C’est l’un des métros les plus propres que j’aie jamais vus. Les œuvres d’art ne sont pas ternies ni abîmées par des graffitis. Il y a un réel respect, une fierté affichée des Suédois.”

À l’origine, dans les années 50, deux grandes artistes suédoises, Vera Nilsson et Siri Derkert, suggèrent que l’art devrait être intégré dans les espaces du nouveau métro. Par la suite, elles seront les premières à investir les lieux, en 1957, dans la station T-Centralen (la plus importante du réseau de la capitale). Depuis, plus de 150 artistes de tous horizons y ont participé.

Seule contrainte? Leur travail doit pouvoir être nettoyé facilement, en cas de dégradations, et résister au poids des années. CQFD. Selon, la Storstockholms Lokaltrafik (SL), la société gérant le métro, l’art contribue à rendre les lieux plus beaux et à donner à chaque station sa propre identité, tout en aidant les voyageurs à mieux s’orienter dans le métro. Et à réduire le vandalisme. Re-CQFD.

Underground art

Ainsi, à la station T-Centralen (ligne bleue), on admire des murs couverts de carrelages et de fresques bleues. Sur la même ligne, la station Kungsträdgården, côté Arsenalsgatanaffiche, a des allures de vestiges archéologiques tandis que le plafond rouge vif de la station Solna Centrum a des allures de caverne. Sur la ligne verte, on admire à Thorildsplan des carrelages ‘Super Mario’.

Attention toutefois de ne pas perdre la notion de temps, un ticket de transport n’est valable que 75 minutes… À bon entendeur.

Chaque été, tous les mardis, jeudis et samedis, du 2 juin au 30 août, on peut réserver une visite guidée gratuite du métro de Stockholm (en anglais). Point de rendez-vous: Centre SL, station T-Centralen

Station? Kungsträdgården. Lijn? Blauw. Geopend in? 1977. Kunstenaar? Ulrik Samuelson speelde met groen, rood en wit terrazzo.

Station? Tensta. Lijn? Blauw. Geopend in? 1975. Kunstenaars? Arne en Lars Sedell brengen samen met Helga Henschen de reiziger terug naar de oertijd. 

Station? Kungsträdgården. Lijn? Blauw. Geopend in? 1977. Kunstenaar? Ulrik Samuelson speelde met groen, rood en wit terrazzo.

Station? Citybanan–Odenplan. Lijn? Groen. Geopend in? 2017. Kunstenaar? David Svensson werkte met 400 meter leds, die de hartslag van zijn zoon weergeven.

Station? Tekniska Högskolan Lijn? Blauw? Geopend in? 1973. Kunstenaar? Lennart Mörk bracht een eerbetoon aan de wetenschappelijke vooruitgang.

Station? Solna Centrum. Lijn? Blauw. Geopend in? 1975. Kunstenaars? Behalve het gigantische rode plafond schilderden Anders Åberg en Karl-Olov Björk een bos van een kilometer lang.

Station? Rådhuset. Lijn? Blauw. Geopend in? 1975. Kunstenaar? Sigvard Olsson geeft de reizigers de indruk dat ze in een grot zitten.

Station? Thorildsplan (een van de slechts drie bovengrondse stations). Lijn? Groen. Geopend in? 1952. Kunstenaar? Lars Arrhenius pixelde de muren in 2008.

Source link

La chute de Thomas Cook fait le bonheur de TUI

Le voyagiste constate une hausse de 14% des réservations pour l’été. En revanche, la crise du Boeing 737 MAX l’affecte sérieusement.

Le tour opérateur allemand TUI s’attend à une forte hausse des ventes de voyage pour cet été après la faillite l’automne dernier de son concurrent Thomas Cook. “Le marché du voyage en Allemagne et en Grande-Bretagne va vraisemblablement se rétracter, mais nous allons gagner des parts de marché”, a déclaré Fritz Joussen, le patron de TUI, mardi, lors de la présentation des résultats trimestriels à Hanovre.

Réservations en hausse

D’ici fin septembre, le géant allemand s’attend à une forte croissance du chiffre d’affaires. Le bénéfice opérationnel devrait se situer à la fin de cet exercice décalé entre 850 millions et 1,05 milliard d’euros.



“Nous allons gagner des parts de marché”

TUI constate en effet une croissance de 14% des réservations de voyages pour l’été et espère voir cette tendance se prolonger. D’autant que l’impact du coronavirus chinois est à peine palpable: “Nous n’avons pas de voyageurs en Chine durant la basse saison et notre cœur de métier est le soleil et la plage, ce que nous ne proposons pas en Chine”, assure un porte-parole auprès de l’AFP. Les réservations d’hiver sont 3% en avance par rapport à la même période un an plus tôt avec une moyenne de prix de vente supérieure d’environ 6%. 

La crise du Boeing 737 MAX

En revanche, la saga du Boeing 737 MAX l’affecte sensiblement. Dans ses prévisions, TUI a en effet pris en compte les coûts inhérents à cette crise. Le géant du tourisme ne s’attend plus à recevoir de livraison du Boeing 737 MAX avant septembre. “Nous ne nous attendons plus à des livraisons de Boeing MAX au cours de l’exercice en cours” s’achevant en septembre, a déclaré Fritz Joussen.

+14%

de réservations

TUI constate une croissance de 14% des réservations de voyages pour l’été

Ce statu quo a pesé sur ses résultats. Entre octobre et décembre, le groupe a affiché une perte opérationnelle de 147 millions d’euros, habituelle en basse saison quand il ne couvre pas ses coûts fixes. Cette perte, de près de 80% plus forte que l’an passé, a en effet été creusée par une charge de 45 millions d’euros en raison du maintien au sol prolongé du moyen-courrier du fabricant américain depuis mars 2019.

Pire: TUI prévoit des coûts supplémentaires annuels de l’ordre de 220 à 245 millions d’euros contre une fourchette de 220 à 270 millions d’euros précédemment. Le voyagiste doit louer d’autres avions, car il vend à ses clients des séjours complets. Les pertes liées au problème Boeing MAX ne prennent pas en compte d’éventuels remboursements de la firme américaine alors que des négociations sont en cours, précise le voyagiste.

Source link

Merkel fait le ménage dans son parti

La chancelière allemande a renvoyé un secrétaire d’Etat à l’Economie qui s’était réjoui de l’alliance de son parti avec l’extrême droite dans le Land de Thuringe. C’est le deuxième cadre de la CDU qui saute après cette union régionale controversée.

Angela Merkel a congédié un membre de son gouvernement pour répondre au scandale national provoqué par une alliance entre élus de droite modérée et d’extrême droite. Ce samedi, elle a annoncé avoir renvoyé un secrétaire d’Etat du ministère de l’Economie, également commissaire du gouvernent pour les territoires de l’est du pays, Christian Hirte, qui était depuis plusieurs jours sous le feu des critiques.



La chancelière devait trancher dans le vif sous peine de voir sa coalition, déjà très fragile, exploser.

Il s’était ostensiblement félicité, mercredi, dans un message sur Twitter, de l’élection d’un nouveau dirigeant pour l’Etat régional de Thuringe grâce aux voix coalisées du parti démocrate-chrétien CDU de la chancelière allemande et du parti anti-migrants Alternative pour l’Allemagne (AfD).

Le SPD réclamait cette démission

Christian Hirte est en outre un cadre du parti de Mme Merkel en Thuringe même, là d’où le scandale est arrivé, où il occupe la fonction de vice-président régional CDU. Le parti social-démocrate SPD, partenaire des conservateurs de Mme Merkel au gouvernement à Berlin, avait réclamé sa tête, estimant qu’il n’était “plus tenable”.



L’affaire a ranimé en Allemagne le souvenir des années 1930 et de l’arrivée au pouvoir du parti nazi, grâce notamment à des alliances avec la droite traditionnelle.

La chancelière devait trancher dans le vif sous peine de voir sa coalition, déjà très fragile, exploser. Elle l’a fait peu avant une réunion prévue dans la journée de samedi au plus haut niveau de cette coalition convoquée à la demande des sociaux-démocrates, qui demandaient “une clarification” du positionnement des conservateurs à l’égard de l’extrême droite nationale.

Le vote de Thuringe a créé un séisme dans le pays car il a brisé un tabou politique de l’histoire allemande d’après-guerre: le refus de la droite modérée de toute alliance avec l’extrême droite. Les élus de Thuringe se sont affranchis de cette consigne, un acte jugé “impardonnable” par Mme Merkel cette semaine.

Nouveau scrutin en Thuringe

M. Hirte est la deuxième victime en deux jours de cette affaire au sein du parti de la chancelière: le chef de file des parlementaires CDU en Thuringe, Mike Möhring, a aussi annoncé, vendredi, qu’il quitterait prochainement, en mai, ses fonctions. Il l’a fait sous la pression de sa direction nationale ulcérée.

C’est lui qui avait supervisé le vote des élus CDU de Thuringe lors de l’élection mercredi du nouveau dirigeant régional. Ce dernier, un élu du petit parti libéral FDP, Thomas Kemmerich, a entretemps aussi fait savoir, au vu de la polémique, qu’il abandonnerait prochainement son poste, ouvrant la voie à un nouveau scrutin.

La tempête politique venue de Thuringe a valu une avalanche de critiques à la chancelière et à la présidente de son parti, la ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer, surnommée par ses initiales AKK. Toutes deux se voient reprocher de ne plus tenir leur parti, tiraillé entre adversaires et partisans d’une alliance avec l’extrême-droite au niveau régional.

Rappel des année 1930

L’affaire a ranimé en Allemagne le souvenir des années 1930 et de l’arrivée au pouvoir du parti nazi, grâce notamment à des alliances avec la droite traditionnelle. C’est en Thuringe même que le mouvement d’Adolf Hitler, le NSDAP, avait entamé sa course progressive vers le pouvoir.

De surcroît, l’AfD est dirigée dans cette région par l’aile la plus radicale du mouvement et son chef de file Björn Höcke, qui entend rompre avec la culture allemande de repentance pour les crimes du IIIème Reich.

L’hebdomadaire Der Spiegel parle, ce samedi, à propos de l’alliance de Thuringe, d’un signe de “désintégration de la démocratie libérale” et ce, “même si le pire a pu être évité”.

Source link

Discover France’s growing craft gin scene | Food and Drink

PUBLISHED: 11:11 05 February 2020 | UPDATED: 10:52 07 February 2020

France has a great line-up of emerging gin producers. Pic: Peter Cernoch/iStock/Getty

France has a great line-up of emerging gin producers. Pic: Peter Cernoch/iStock/Getty

Archant

The British craft gin scene has grown swiftly over the last 10 years – has the spiritual home of wine and cognac kept up?


Over the past decade, Britain has seen a huge growth in interest in craft gins. There are currently around seven times the number of distilleries specialising in the drink than there were just 10 years ago, and the trend shows no sign of slowing. Yet, in France, it is still common to walk into a supermarket and see just two or three brands on sale with names unrecognisable to the UK palate, such as Old Thames London Dry Gin on sale in Carrefour.

One brand which has always stood out on the shelf for me is the charmingly monikered Old Lady’s Gin, produced in Bordeaux by the famous Marie Brizard, known primarily for their liqueurs. Both these gins occupy the same drinks cabinet space as Gordon’s or Beefeater do in the UK and bear little resemblance to the arty bottle and label combos to which we have become accustomed in recent years. They are workaday gins, if there is such a thing.

Initial popularity

Juniper berries. Pic: Igorr1/iStock/GettyJuniper berries. Pic: Igorr1/iStock/Getty

Gin first became popular in Britain in the late 1600s, when William of Orange rose to power as King of England, Ireland and Scotland in 1689. William, a Dutchman by birth, was on a mission to destabilise the overwhelming power of Louis XIV of France. The Sun King’s invasion of the Netherlands had arguably started William on his path to marrying James II’s daughter Mary in the hope of an alliance with Britain against Louis. William quickly set about instigating taxes against French imports in an attempt to weaken the country’s economy, some of the most potent of which were against wine and cognac.

At the same time, the wily ruler also introduced an act to encourage distilling from corn in Britain. Imported Dutch genever had already begun to make its mark in England but the harsh flavour wasn’t to everyone’s palate.

The similarly flavoured but anglicised drink gin soon began to flourish, using flavourless corn spirit as a starting point rather than genever’s malt wine base. Very soon, gin filled the gap left by dwindling supplies of French brandy, becoming the tipple of choice for the working classes throughout England.

Chateau de Bonbonnet, home of CitadelleChateau de Bonbonnet, home of Citadelle

French revolution

So, in light of the fundamentally anti-French origins of gin, it wouldn’t really seem to surprising if France hadn’t been quick to jump on board with the craft gin revolution. And yet, on board it most certainly is. Many of the new gin producers have emerged around Cognac, where spirit production was already entrenched, but new French gins are springing up all over the Hexagone, with origins including Clermont-Ferrand, Paris, Dijon, Provence and Normandy.

Most interesting is that France, far from being a gin backwater, was actually ahead of the first wave in the wildly swift resurgence of British craft distilling. The story of Citadelle gin reputedly began in Dunkirk in 1771, with a royal charter from Louis XVI, but it’s in cognac country that the name truly made its mark.

During the summer of 1996 at the Château de Bonbonnet in Ars, just 10km from the centre of Cognac, a plan was hatched to ‘distil summer’ and create a new French gin. Maison Ferrand, the château’s owners, has its roots firmly in the spirit cognac, stretching all the way back to the 18th century.

Using the original Citadelle’s recipe and techniques as a jumping off point, Maison Ferrand proceeded to use its distilling know-how to create one of the first ‘new’ craft gins of the 20th century. Citadelle has won more than 60 medals, among them ‘Spirit of the Year’ at the 2017 World Spirit Awards. The bottle is elegant, too, with echoes of a courtly past. It remains one of France’s most successful gins.

Another gin to develop in the heartland of traditional spirits, yet much more recently than the long-established Citadelle, is Gin NAUD. The Famille Naud distillery dates back to 1923; in 1999, it was the first to produce vodka in the Charente area, and in 2017 its gin was born. Juniper is paired with grapefruit, garden spices, bergamot and spices for a powerful (it’s 44%) and aromatic flavour.

Also building on an established tradition of spirit distillation is family business Christian Drouin. Based in Normandy, the business has been brewing the world-famous local spirit of calvados since the 1960s. Much more recently in 2015, the company launched relatively small batches of Le Gin using 30 different apples varieties and eight botanicals.

Style and substance

Much the same as in Britain, the French craft gin scene encompasses a huge variety of flavours and styles. There are the glitzy bottles of Gin Gold 999.9 from Alsace to the more unusual flavour and colour of Saffron Gin by Gabriel Boudier in Dijon. Manguin Oli’Gin uses Provence olives, Jindea uses Darjeeling black tea, while Rétha Oceanic Gin numbers seawweed in its botanicals. The only limit for ingredients and formulations is the imagination of the distiller.

It is fair to say that while France may be starting to catch up with Britain in terms of gin brands, it still has a long way to go. While the French market is worth around €279m, expected to grow annually by 10%, the UK gin business is worth a staggering €3bn. It seems that in France, ‘mother’s ruin’ has yet to escape its Old Lady’s connections entirely.

Liked this article? You might also like…

3 French drinks you should be making cocktails with

Source link

Puis-je annuler mon voyage en Chine à cause du coronavirus?

Et si je ne peux pas l’annuler, mon assurance assistance me couvrira-t-elle quand même sur place?

Que ce soit en Chine ou ailleurs, vous souhaitez annuler votre voyage à cause d’une épidémie (car vous disposez d’une assurance annulation)? Oubliez cette idée! Ce type d’assurance couvre rarement les causes d’annulation extérieures à une personne. De fait, une assurance annulation vous couvrira en cas de problème de santé (pour vous ou l’un de vos proches) ou en cas d’événement susceptible de bouleverser votre quotidien. Par exemple: un licenciement, des dégâts importants à votre domicile, une seconde session, une séparation de fait ou une désignation comme juré d’assises, etc.

Toutefois, certains assureurs vous permettent d’annuler gratuitement votre voyage si un avis de voyage négatif est publié et que vous avez réservé le voyage avant qu’il soit annoncé. Actuellement, l’avis de voyage du SPF Affaires étrangères concernant la Chine n’est pas négatif. Néanmoins, il est “déconseillé” de se rendre temporairement dans la province du Hubei. “De plus, il est conseillé aux compatriotes de reporter les voyages non essentiels vers les autres provinces chinoises (à l’exception de Hong Kong)”, selon les précisions du SPF Affaires étrangères.

Bon à savoir: si vous décidez de partir quand même en Chine (et d’ailleurs peu importe la destination où vous vous rendez pour vos prochaines vacances), signalez votre voyage via la plateforme fédérale TravellersOnline. En cas de problème, cela permettra au SPF Affaires étrangères d’entrer plus facilement en contact avec vous pour vous informer. Ou de vous apporter un soutien logistique si nécessaire.



Nos membres adaptent leurs programmes aux conseils de voyage des Affaires étrangères.

Luc Coussement

Président du conseil d’administration de l’ABTO.

Tour-opérateurs

Dans tous les cas, vous pouvez contacter votre voyagiste ou votre compagnie aérienne pour savoir si vous pouvez annuler votre voyage ou éventuellement le modifier ou le reporter. À ce propos, l’association des tour-opérateurs belges (ABTO) a annoncé, fin janvier, que ses membres annulaient leurs voyages vers la Chine. C’est actuellement la saison basse pour ce qui est des voyages, et pour les membres de l’ABTO, la plupart des voyages en Chine ne sont pas programmés avant les vacances de Pâques, indique-t-elle dans un communiqué.

Nous suivons de près les développements (…) et nos membres adaptent leurs programmes aux conseils de voyage des Affaires étrangères“, explique Luc Coussement, président du conseil d’administration de l’ABTO.

Nos membres prendront personnellement contact avec les clients concernés pour convenir d’une alternative appropriée“, a-t-il ajouté. “Les voyageurs qui ont déjà réservé leur voyage en Chine peuvent adresser directement leurs questions à leur agence ou organisateur de voyage. Nous continuons à suivre la situation de près et à évaluer les éventuelles conséquences pour d’autres destinations.

Compagnies aériennes

©REUTERS

Assurance assistance

Si vous décidez de partir, serez-vous quand même couvert par votre assurance assistance? L’intervention de votre assurance dépend de la compagnie que vous avez choisie. Avec certaines assurances, vous partez à vos risques et périls dès que l’épidémie est connue et qu’il y a un avertissement des Affaires étrangères. D’autres assureurs vous fourniront une assistance si vous tombez malade. 

©Photo News

C’est notamment le cas d’Europ Assistance qui précise sur son site qu’elle assistera ses clients en cas de problème médical sur place, tout en ajoutant qu’elle devra toujours se conformer aux décisions prises par les autorités locales (concernant, par exemple, l’accès à la ville ou aux hôpitaux) et aux règles sanitaires imposées par les autorités compétentes. “Dans certaines circonstances, la compagnie d’assistance voyage collaborera étroitement avec la représentation diplomatique belge sur place.


Voyager en bonne santé

Peu importe votre destination, avant de vous rendre à
l’étranger, il est plus que conseillé de consulter le volet “Conseils par
destination
” depuis la plateforme officielle Diplomatie.be. Vous y
trouverez des infos diverses, notamment sur la sécurité en général, mais aussi
sur les vaccins à prévoir.

Concernant la santé, vous pouvez aussi surfer sur le
site d’informations “Wanda” développé par l’Institut de médecine tropicale
(IMT) d’Anvers
. Ou vous simplifier la vie en téléchargeant sa nouvelle app
gratuite: Wanda
(iOS
& Android).

Avant un
voyage, vous pouvez la consulter pour savoir, par exemple, quelles sont les
exigences en termes de vaccination et de précautions
, tandis que pendant le
voyage l’app peut vous conseiller sur les mesures à prendre en cas d’incident
“,
selon le Dr. Patrick Soentjens, le responsable de l’IMT. 

Le Dr. Mieke Croughs, chef du projet, souligne que
l’app ne contient que des informations générales, valables pour tous. “Nous ne pouvons pas tenir compte des risques
pour la santé d’un voyageur individuel, car nous ne disposons pas de ses
antécédents médicaux ni des circonstances dans lesquelles il/elle voyage.

En revanche, l’app permet à l’IMT d’envoyer un message spécifique aux voyageurs
lorsqu’une épidémie se déclenche dans un pays.

Source link

Avez-vous vraiment besoin d’une assurance pour skier en toute tranquillité?

Vos vacances aux sports d’hiver approchent à grands pas et vous craignez de ne pas être suffisamment couvert? C’est sans doute à tort. Démonstration.

Si vous avez déjà skié en Savoie en France, il y a de fortes chances que, lors de l’achat de votre forfait pour les remontées mécaniques en station, vous ayez déjà été sollicité pour ajouter au montant du forfait le “Carré Neige”, une assurance ski (à partir de 2,90 euros par jour et par personne). Cette assurance vous couvre en cas d’accident de ski (ou de sports de neige) sur le domaine skiable (y compris le hors-piste accessible depuis les remontées mécaniques), d’accident lors de la pratique de la luge, de maladie pendant le séjour, d’incapacité de vous déplacer (si vous avez été victime d’un accident de ski ou de sport de neige). Elle peut aussi prendre en charge votre rapatriement à domicile, ainsi que, le cas échéant, celui des membres de votre famille avec votre véhicule.

Mais la souscription d’une telle assurance, ou de toute autre assurance de type “ski”, “voyage” ou “assistance à l’étranger”, est-elle vraiment nécessaire pour dévaler les pentes en toute tranquillité? Par forcément. Tout dépend de vos besoins.

Assurance via la mutualité

Avant de souscrire à la moindre assurance spécifique, faites d’abord le point sur les assurances que vous possédez déjà. Surtout si vous partez skier dans un pays proche, c’est-à-dire, au sein de l’Union européenne, en Suisse, en Norvège, en Islande ou même au Liechtenstein.

De fait, si vous êtes en ordre d’assurance aux soins de santé (sécurité sociale), sachez qu’une partie des frais médicaux que vous auriez à débourser sur votre lieu de villégiature sont couverts par l’assurance obligatoire en Belgique.



“Si vous êtes affiliés à une mutualité, vos frais médicaux à la montagne seront bien couverts.”

Par ailleurs, en tant qu’affilié à une mutualité, vous bénéficiez de Mutas, l’assistance médicale urgente à l’étranger. Ce service d’assistance est organisé en commun par toutes les mutualités belges, à l’exception des Mutualités Libres. Il fait partie des avantages compris dans la cotisation que vous payez obligatoirement à votre mutualité. Mais chacune offre une couverture plus ou moins étendue. Avant votre départ, prenez donc bien le temps d’analyser les conditions d’intervention proposées par votre mutualité.

Par exemple, suite à une chute, vous vous cassez une jambe et vous vous retrouvez dans l’impossibilité de redescendre au bas des pistes. Pas de panique! Votre mutualité interviendra dans les frais médicaux sur place (par exemple, les consultations médicales, les médicaments prescrits…) ainsi que dans les frais de secours payés sur place à la suite de cet accident.

En pratique, ces frais vous seront remboursés à votre retour par votre mutualité (sur présentation des factures originales et preuves de paiement).

Cela dit, si l’accident nécessite de gros frais (par exemple les frais de secours pour vous descendre des pistes jusqu’à un poste médical ou le transfert vers un hôpital en ambulance ou en hélicoptère) et que vous n’avez pas forcément les moyens de les avancer à ce moment-là, le premier réflexe à avoir est de contacter immédiatement la centrale d’alarme de Mutas. Elle pourra ainsi ouvrir un dossier et intervenir auprès des prestataires pour que les factures soient directement prises en charge par Mutas. Vous obtiendrez ainsi toute l’assistance administrative et médicale nécessaire.

Donc, si ce n’est pas encore fait, facilitez-vous la vie en cas de soucis de santé lors de vos vacances à l’étranger en encodant dans vos contacts téléphoniques le numéro de la centrale d’alarme Mutas (ou de Mediphone Assist pour les affiliés aux Mutualités Libres) qui correspond à votre mutualité avant votre départ.

Hospitalisation

Si vos blessures nécessitent une hospitalisation, vous devez impérativement prendre contact avec la centrale d’alarme de Mutas dans un délai de 48 heures pour assurer la couverture des frais sur place.

Si vous n’avez pas emporté avec vous votre carte européenne d’assurance-maladie (CEAM) prouvant que vous êtes couvert par l’assurance soins de santé obligatoire en Belgique, Mutas enverra à l’établissement hospitalier une garantie de paiement ou des avances financières.


Bon à savoir

  • Grâce à votre mutualité, vous bénéficiez d’une assistance médicale urgente à l’étranger.
  • Ce service fait partie des avantages compris dans la cotisation que vous lui payez obligatoirement.
  • La plupart des mutualités (chrétiennes, socialistes, libérales, neutres et HR Rail) ont organisé un service d’assistance en commun: Mutas. Cela étant, chacune offre une couverture plus ou moins étendue.
  • Par conséquent, prenez bien le temps d’analyser les conditions d’intervention proposées par votre mutualité.
  • Les Mutualités Libres ont leur propre service d’assistance à l’étranger: Mediphone Assist.
  • Par contre, les personnes qui relèvent de la Caisse auxiliaire de l’assurance maladie- invalidité (CAAMI) ne sont pas couvertes par un service d’assistance à l’étranger.

Pour rappel, la CEAM est une carte nominative et à validité limitée dans le temps. Elle est disponible auprès de sa mutualité, mais elle peut aussi être délivrée par la mutualité en cas de problèmes de santé importants sur le lieu de villégiature, après appel auprès de la centrale d’alarme.

Notez que si vous disposez d’une assurance hospitalisation collective, il y a de fortes chances que celle-ci intervienne aussi dans le remboursement des frais médicaux à l’étranger (mais seulement en cas d’hospitalisation), notamment en avançant les frais d’hospitalisation. Une avance qui est – bien entendu – également prévue par les assurances ski, voyage ou assistance. Mais est-ce bien nécessaire vu que cette avance est déjà assurée par Mutas?

Rapatriement

Mutas intervient – en principe – aussi dans d’autres frais éventuels liés aux soins urgents reçus à l’étranger: frais de séjour, transport, frais de communication…

Par ailleurs, si cela s’avère nécessaire sur le plan médical, votre rapatriement – ainsi que celui d’un éventuel accompagnant – sera organisé et pris en charge par Mutas, à condition que cette couverture soit prévue par votre mutualité (d’où l’importance de bien prendre connaissance de la couverture prévue par votre mutualité avant votre départ).

Si vous trouvez que la garantie prévue par votre mutualité est insuffisante, alors il vaut mieux souscrire une assurance voyage qui prévoit le rapatriement – si nécessaire – de tous les membres de la famille.

Plafond et franchise

En fonction de ce qui est prévu par votre mutualité, il y aura lieu ou non de payer une franchise. Certains frais pourraient également être plafonnés. Par exemple, dans le cas de Solidaris, l’intervention dans les frais médicaux à l’étranger se fait sans franchise ni plafond. En revanche, pour les frais supplémentaires de déplacement et de séjour, l’intervention est plafonnée à 1.100 euros.



“Pour les frais médicaux à l’étranger, il n’y a ni franchise, ni plafond tant chez Solidaris qu’à la MC.”

Même topo du côté de la Mutualité Chrétienne, Mutas intervient sans le moindre plafond pour les frais médicaux. En ce qui concerne les frais de séjour et de rapatriement, il y a néanmoins un plafond de 1.100 euros “Mais comme nous intervenons aussi pour d’autres frais sur place, c’est rare que ce plafond soit atteint, surtout dans les pays proches“, selon les explications de Joëlle Delvaux, la porte-parole de la Mutualité Chrétienne.

Contrairement à Solidaris, la Mutualité Chrétienne prévoit une franchise. Si le montant de vos frais médicaux s’élève à 200 euros maximum, seule l’assurance soins de santé obligatoire interviendra. Elle représente globalement 75% des frais. Si les frais sont supérieurs à 200 euros, vous serez entièrement remboursé au-delà d’une franchise de maximum 60 euros. Y compris pour des frais de sauvetage en hélicoptère en cas d’accident sur une piste.

Assurance “ski”

Vous souhaitez quand même souscrire une assurance “ski”, “voyage” ou “assistance” pour vos prochaines vacances à la montagne? Dans ce cas, comparez bien les diverses formules proposées, car les garanties peuvent fortement varier d’un assureur à l’autre.

Sachez qu’une assurance ski peut – en fonction des contrats – aussi couvrir les aspects suivants:

  • Une contribution financière dans le prix de location si votre matériel de ski a été endommagé;
  • Une intervention financière en cas de vol de matériel. Lors de la déclaration, un procès-verbal des autorités locales sera demandé;
  • Le forfait de leçons de ski ou de remontées mécaniques qui n’a pas pu être utilisé. L’assurance de type “Carré Neige” peut être utile à cet égard. À moins que l’on ait procédé à l’achat de tels forfaits avec une carte de crédit incluant aussi une assurance voyage;
  • Les frais non médicaux en lien avec un accident;
  • Les frais d’opérations de sauvetage et de recherche en cas d’accident hors-piste. Parfois, l’assureur posera comme condition que vous soyez accompagné d’un moniteur de ski professionnel;
  • L’annulation en cas de manque de neige. Certains assureurs offrent cette garantie, mais uniquement si le contrat a été conclu plus de 30 jours avant le départ;
  • La prise en charge de la visite d’un proche en cas d’hospitalisation prolongée;
  • La prise en charge des autres assurés et particulièrement des enfants (rapatriement, accompagnement, etc.);
  • L’organisation d’un retour anticipé en cas d’hospitalisation ou de décès d’un proche ou pour un sinistre grave au domicile;
  • L’intervention dans les frais supplémentaires de transport de retour et dans les frais éventuels de prolongation du logement en cas d’impossibilité de retour à la date prévue;
  • L’envoi des lunettes, prothèses ou médicaments sur place s’ils sont introuvables dans le pays de villégiature;
  • L’envoi sur place des titres de transport, de documents de voyage importants ou de bagages en cas de vol ou perte;
  • La prise en charge du rapatriement du véhicule de l’assuré par un chauffeur de remplacement.

Combien ça coûte?

Prenons le cas d’Europ Assistance qui propose différentes formules d’assurance “assistance ski”. La moins chère revient à 29 euros par voyageur, c’est la “Temporaire Snow”. Elle couvre vos frais médicaux jusqu’à 250.000 euros pour un seul voyage (tandis que les frais de recherche et de sauvetage sont couverts moyennant un plafond de 5.000 euros). Elle prévoit le rapatriement médical et le retour anticipé, une assistance sur et hors des pistes de ski, une intervention en cas de catastrophe naturelle et une prise en charge du forfait de remonte-pente et du forfait de leçons de ski qui n’ont pas pu être utilisés.

Ceux qui veulent être couverts en cas de bris de skis ou de snowboard (ou couverts jusqu’à 15.000 euros pour les frais de recherche et de sauvetage) doivent souscrire l’assurance “Sport” qui revient à 160 euros. Mais pour ce prix, la couverture des frais médicaux est illimitée pour tous les voyages effectués dans l’année et partout dans le monde (ce qui n’est pas le cas d’une mutualité qui couvre – dans les grandes lignes – les frais médicaux pour un séjour à l’étranger en Europe et seulement quelques destinations ailleurs dans le monde).

Mais peu importe votre choix chez Europ Assistance, si vous souhaitez également une assistance dépannage pour votre véhicule en Europe, il faudra souscrire à cette option en sus. Dans le cas de la Temporaire Snow, elle revient à 35 euros. En résumé, pour assurer deux adultes – ainsi qu’un véhicule – pour un voyage unique, la facture s’élève à 93 euros.

Dans le cas de l’assurance “Sport”, l’assistance auto de base revient à 55 euros. Soit 215 euros pour un adulte qui voyage seul. S’il y a deux adultes dans le contrat, la facture annuelle revient à 245 euros.

Autre exemple: Allianz Assistance propose une assurance assistance temporaire à 25 euros pour un voyageur seul (et à 38,40 euros pour deux voyageurs). Celle-ci couvre vos frais médicaux de manière illimitée à l’étranger ainsi que les frais de recherche et de secours jusqu’à 6.250 euros. Même topo pour les frais de suivi médical en Belgique: ils sont couverts à concurrence de 6.250 euros. De plus, elle rembourse aussi les activités sportives et la location du matériel de sport en cas d’hospitalisation ou de rapatriement.

Pour ceux qui veulent prévoir une assistance dépannage et remorquage d’un véhicule en sus, la prime totale revient à 32,50 euros pour un voyageur seul et à 54,40 euros pour deux voyageurs.

Europ Assistance et Allianz ne sont pas les seuls acteurs du marché. Donc, avant de souscrire un contrat d’assistance, prenez la peine de comparer les différentes couvertures offertes par de tels contrats, mais également les exclusions.

Mise en garde?

Pour terminer, sachez que si vous comptez pratiquer du ski ou du snowboard hors piste, il vous est conseillé de souscrire une assurance spécifique couvrant ce risque car la pratique de sports dangereux est généralement exclue des assurances-voyage à l’étranger.

Mais surtout, peu importe(nt) le(s) contrat(s) d’assurance qui vous couvre (nt) (même celle prévue par votre mutualité), vous ne bénéficierez d’aucune intervention pour un accident si son origine est due à une consommation excessive d’alcool ou à la prise de substances stupéfiantes.

Cela dit, dans son cas, la Mutualité Chrétienne tient à nuancer cette exclusion: “Il faut vraiment qu’il y ait une faute grave pour que nous n’intervenions pas“, a conclu Joëlle Delvaux.

Source link