Coronavirus: tout savoir sur les vacances de la Toussaint

Depuis le 25 septembre 2020, les Belges peuvent à nouveau se rendre en zones rouges, mais ces destinations restent néanmoins fortement déconseillées par le ministère des Affaires étrangères. En effet, il y a un triple risque à opter pour ce type de destination.

Premièrement, il y a un risque sanitaire.

Deuxièmement, «les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles flambées de Covid-19 à l’étranger peuvent avoir d’importantes répercussions sur leur voyage et qu’un rapatriement ne peut être garanti si des vols commerciaux sont annulés ou des frontières fermées», selon un avertissement du SPF Affaires étrangères.

Où puis-je partir en vacances?

À l’heure d’écrire ces lignes (ce jeudi 15 octobre 2020), il ne reste plus que deux destinations en zone verte au niveau mondial pour les touristes belges:  la province croate d’Istrie et l’île de La Palma dans les îles Canaries.

Il subsiste encore quelques destinations en orange. Attention, si une destination est en orange clair (sur la carte du SPF Affaires étrangères), cela signifie que les autorités de ce pays imposent aux voyageurs belges un test Covid et/ou une période de quarantaine.

Quelles sont les tendances pour les congés de la Toussaint?

Chez Neckermann, il y a une forte de demande pour les Îles Canaries, dont par exemple Lanzarote. Il reste d’ailleurs de bonnes affaires à faire à partir de 599 euros par personne pour un séjour all-inclusive et des réductions particulières pour les enfants.

La demande reste également soutenue pour l’Italie (qui ne comptait encore aucune destination rouge le 13 octobre 2020, au moment de l’interview, NDLR). «Cette destination est très populaire et plus particulièrement la Sicile», selon Muriel Berkvens, directrice marketing chez Neckermann. «D’autre part, on perçoit une demande accrue pour les destinations proches comme l’Allemagne (la Moselle, la Forêt Noire,…) et le nord-est de la France comme l’Alsace, la Champagne ou les Vosges.»

Du côté de TUI, les Ardennes restent plus que jamais la destination privilégiée par sa clientèle pour la semaine de la Toussaint. D’ailleurs, il reste très peu de disponibilités pour les vacances de proximité, en ce compris la Côte belge, ce que confirme également Thibault Van Look, le manager d’Interhome Belgique.

©BELGAIMAGE

«Récemment, nous avions donc fait un effort pour élargir notre offre de vacances en voiture», d’après la porte-parole de TUI, Sarah Saucin. «Nous avions notamment ajouté les villages de vacances de luxe Droomparken aux Pays-Bas. Mais entretemps, de nombreuses régions de ce pays sont passées en zone rouge.»

Or, jusqu’à nouvel ordre, ce tour-opérateur a pris la décision de ne pas proposer de voyages vers des destinations situées en zone rouge malgré la levée de l’interdiction du ministère des Affaires étrangères. Ce qui n’est pas sans conséquence sur l’évolution de son offre. «Par exemple, comme Tenerife est passée en zone rouge, nous ne proposons plus de vacances à forfait vers cette destination. Mais les vols sont maintenus pour ceux qui souhaiteraient quand même s’y rendre. À contre-exemple, Lanzarote est redevenue une zone orange, par conséquent, nous recommencerons à proposer notre offre de vacances à partir du 21 octobre avec un premier vol.»

Ce tour-opérateur signale qu’il a augmenté ses capacités pour les vols vers l’Espagne durant le congé de la Toussaint et qu’il prolonge son offre vers Héraklion et Rhodes, en Grèce. À l’instar de Neckemann, il constate une forte demande pour Lanzarote.

Héraklion en Grèce.
©Shutterstock

Côté tarif, vu que la demande a diminué de moitié par rapport à Toussaint 2019, il reste encore pas mal de disponibilités pour les Belges qui voudraient partir, avec des promotions last minute qui peuvent atteindre les 50% de réduction.

Y’a-t-il une offre de voyage en dehors de l’espace Schengen?

Ce n’est plus le cas actuellement chez TUI vu que le reste du monde est en zone rouge à l’exception du Rwanda et de la Corée du Sud, des destinations qui ne font pas partie de l’offre de ce tour-opérateur.

Les réservations pour la République Dominicaine sont à nouveau accessibles chez certains voyagistes. Mais gare à la quarantaine au retour.
©Shuttertstock

«Chez Neckermann, un client a la possibilité de réserver un voyage en dehors de l’Union européenne et si tel est le cas, nous l’informerons de l’avis de voyage en vigueur afin qu’il puisse faire son choix tout en ayant toutes les informations importantes à savoir», explique Muriel Berkvens. D’ailleurs, ce tour-opérateur constate déjà une légère augmentation des demandes pour la saison d’hiver ou même pour l’été prochain vers de telles destinations avec en tête la Turquie, le Maroc, l’Égypte ou même la Thaïlande.

Du côté du Club Med, certains villages de vacances situés en dehors de l’espace Schengen sont à nouveau accessibles aux réservations durant le congé de la Toussaint pour les touristes belges. C’est le cas de Marrakech, Punta Cana ou Cancun. Ici aussi, le Club Med rappelle à sa clientèle que bien que les voyages soient de nouveau accessibles, il y aura des conditions à suivre pour leur retour en Belgique.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *