Pas de chamboulement politique en Belgique | L’extrême droite toujours leader en Flandre (sondage)

Il n’y a pas eu de réel effet Covid-19 sur les scores des partis politiques à en croire le “Grand Baromètre Le Soir-RTL Info-Ipsos-VTM-Het Laatste Nieuws” publié ce vendredi. Le PS reste le premier parti wallon. Le Vlaams Belang maintient son avance sur la N-VA en Flandre. À Bruxelles, Ecolo reprend de peu la première place au PS.

Deux enseignements à la lecture des résultats du dernier baromètre politique: la crise du Covid-19 ne rabat pas fondamentalement les cartes en Belgique. Les résultats sont proches de ceux enregistrés lors de la précédente prise de température, juste avant le confinement en mars dernier.

Ce qui inquiète, c’est la confirmation de la poussée du Vlaams Belang en Flandre, à nouveau le premier parti au nord du pays. L’ancrage de l’extrême droite en tête des intentions de vote flamandes et, dans une moindre mesure, le score important du PTB en Wallonie et à Bruxelles risquent de refroidir les ardeurs des partis traditionnels quand il s’agira d’évoquer la tenue de nouvelles élections. Peut-être le signal qu’il manquait pour donner un nouveau souffle aux négociations fédérales.   

27,7%

pour le Vlaams Belang

Avec 27,7% des intentions de vote, le Vlaams Belang s’installe confortablement à la première place en Flandre, déjà acquise en septembre 2019 et constatée désormais dans quatre sondages successifs, trimestre après trimestre.

Le MR revient sur le PS en Wallonie 

Le premier parti wallon perd des plumes. Les socialistes, crédités en mars dernier de 25,5% des intentions de vote, redescendent à 23,7%. Un niveau suffisant pour occuper le siège de parti numéro un de la région, mais dans le rétro les libéraux (20,5%) se rapprochent et le PTB (18,7%) suit de près, bien au-delà des 13,8% actés à l’issue des élections de mai 2019. 

Score inchangé pour Ecolo (15,5%) qui se maintient à un niveau proche du verdict des urnes. Derrière les Verts, le cdH (8,1%) reprend des couleurs alors que DéFI (4,7%) ne confirme pas sa timide poussée en Wallonie

Ecolo en tête à Bruxelles

Dans la capitale, ça bataille ferme entre les trois premiers partis francophones. Ils se tiennent à moins de 2%. Ecolo (19,1%) reprend la tête au PS (18,2%) et le MR (17,4%) garde sa troisième place. Les trois formations reculent par rapport au sondage précédent, mais ce repli reste encore anecdotique.

Le PTB (12,6%) et DéFI (10,9%) stagnent à un niveau proche de leur score électoral. Le cdH remonte légèrement la pente. Il peine toutefois à dépasser les 5% dans la capitale. 

Le Belang, encore numéro un 

La vague noire garde sa vigueur en Flandre. Le Vlaams Belang est plus que jamais le premier parti au nord du pays. Avec 27,7% des intentions de vote, il accroît son avance sur la N-VA (20% des intentions de vote). C’est le quatrième sondage consécutif qui place le Belang en tête. 

Les socialistes flamands (12,5%), très en vue lors des négociations fédérales, parviennent à franchir le cap des 10% pour remonter sur le podium. Derrière eux, les deux formations dans la majorité fédérale, CD&V (11,8%) et Open Vld (10%), se tiennent de près. Groen n’est pas loin (9,4%).

Une promiscuité à mettre en relief avec la marge d’erreur d’un tel exercice. Elle se situe autour de 3% pour la Flandre et la Wallonie et de 4% pour Bruxelles.  

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *