Des incidents éclatent à Bruxelles après la manifestation contre le racisme

Une centaine de fauteurs de troubles ont vandalisé des vitrines et s’en sont pris à la police, dimanche en fin d’après-midi, après la manifestation contre le racisme à Bruxelles.

Les incidents ont éclaté dans le quartier de Matonge, au terme de la manifestation qui a réuni pacifiquement quelque 10.000 personnes sur la Place Poelaert, contre les violences policières envers les personnes de couleur et le racisme en général.

Des voitures de police ont notamment été prises à partie par des individus armés de bouteilles et de pavés, tandis que des vitrines de commerce ont été vandalisées.

Une centaine de fauteurs de troubles




“J’ai donné l’ordre de procéder à des arrestations et de mettre fin immédiatement aux troubles à l’ordre public.”

Philippe Close

Bourgmestre de Bruxelles

La Chaussée d’Ixelles a été entièrement bouclée à hauteur de la Porte de Namur, la police repoussant une centaine de fauteurs de troubles plus loin dans le quartier à l’aide de canons à eau. Des incendies ont également été allumés.

“Des groupes de délinquants perturbent la fin de l’hommage à George Floyd. Nos forces de l’ordre sont présentes en nombre. J’ai donné l’ordre de procéder à des arrestations et de mettre fin immédiatement aux troubles à l’ordre public”, a réagi vers 19h00 le bourgmestre de la Ville, Philippe Close, sur Twitter.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *