Coronavirus: les hôtes Airbnb toucheront 25% des frais d’annulation

Aux quatre coins du monde, les hôtes d’Airbnb font face à des annulations en cascade ces dernières semaines. En cause: le coronavirus, ce n’est pas un scoop. La plateforme de réservation de logements, consciente de la perte que cela représente pour ses hôtes, va verser 250 millions de dollars pour les aider à couvrir le coût des annulations dues à la pandémie.

Rappelons qu’Airbnb avait déjà décidé de rembourser totalement et sans frais les réservations de visiteurs suite aux mesures prises par les différents États pour endiguer la pandémie, au détriment des hôtes qui voyaient dès lors leur revenu Airbnb réduit à néant. 




“Nous vous payerons 25% de ce que vous toucheriez normalement par le biais de notre politique d’annulation.”

Brian Chesky

CEO et cofondateur d’Airbnb

Effet rétroactif

Concrètement, les hôtes recevront 25% de leurs frais normaux d’annulation pour toute réservation effectuée avant le 14 mars, annulée dans le cadre de la pandémie et avec une date d’arrivée comprise entre le 15 mars et le 31 mai.

Coronavirus: Kit de survie

Notre kit de survie du confinement

“Nous vous payerons 25% de ce que vous toucheriez normalement par le biais de notre politique d’annulation. Cela s’applique rétroactivement à toutes les annulations liées auCovid-19 au cours de cette période”, explique Brian Chesky, le patron et cofondateur d’Airbnb. Les paiements seront effectués en avril dans tous les pays, sauf la Chine.

“Pour les réservations effectuées au plus tard le 14 mars avec une date d’arrivée après le 31 mai, nous sommes conscients qu’il peut toujours y avoir de l’incertitude. Au cours des prochaines semaines, nous demanderons aux hôtes et aux voyageurs de réexaminer ces réservations“, explique la plateforme. Pour les réservations effectuées après le 14 mars, ce sont les conditions d’annulation habituelles qui s’appliqueront.

Brian Chesky a aussi défendu sa décision de rembourser les voyages annulés, ce qui avait déplu aux hôtes: “Sachez que cette décision n’était pas une décision commerciale, mais fondée sur la protection de la santé publique. Même si je crois que nous avons fait le bon choix en faisant primer la santé et la sécurité, je suis désolé que nous ayons communiqué cette décision sans vous avoir consultés, comme des partenaires devraient le faire.”

Fonds de 10 millions pour les superhosts

La plateforme a aussi créé un fonds de 10 millions de dollars dédié aux “superhosts”, c’est-à-dire des hôtes très bien notés, qui louent leur propre habitation et qui auraient des difficultés à payer les échéances de leur prêt ou leur loyer en raison de l’impact de la crise sanitaire sur le tourisme.

Airbnb va aussi ajouter une fonctionnalité permettant aux utilisateurs d’envoyer des dons aux hôtes avec lesquels ils seraient liés.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *